Picto Travel : l’accessibilité en un clic

Picto Travel

La jeune entreprise Lilloise Picto Access, a déjà répertorié plus de 150 000 lieux accessibles aux personnes handicapées sur le territoire français.

 

L’application Picto Travel ressemble un peu à une application de guide de voyage. Une carte comportant des repères identifie et localise les lieux recevant du public autour de soi. Certains désignent des commerces, d’autres des stations de transports en commun, ou encore des agences bancaires. Il suffit ensuite de cliquer sur ces points pour accéder à des informations sur l’accessibilité de ces lieux.

Cette initiative a vue le jour en 2015. Au départ, les créateurs avaient comme objectif l’élaboration d’un guide touristique à destination des personnes en situation de handicap, mais en cours de projet, ils ont décidé de créer un site accessible à tout le monde, partant du constat qu’il existait dans l’hexagone beaucoup de lois sur l’accessibilité des lieux recevant du public, mais qu’elles très peu connues et rarement appliquées.

 

 

153 000 lieux répertoriés

En tout, 153 000 lieux ont ainsi été localisés en France, particulièrement dans les Hauts-de-France, où la start-up est basée. Picto Access a ainsi conclu des partenariats avec la commune de Lille, Dunkerque, ou encore l’assureur Maif.
A Paris, une collaboration avec la RATP vient de voir le jour. A l’heure actuelle, l’entreprise concentre ses recherches sur trois secteurs : les transports, les établissements accueillant du public et les collectivités.
Accès, circulation, equipements, environnement, formation du personnel à la langue des signes, etc..l’application est une mine d’informations.

Des accessibilités selon les handicaps

Pour les utilisateurs ce service est gratuit. Sur le site ou l’application mobile, il suffit de créer créer un compte en précisant la nature de son handicap (malentendant, sourd, handicap mental, handicap moteur, famille avec poussette, sénior, malvoyant ou non-voyant) puis de consulter l’accessibilité des lieux sur la carte.
Ce n’est pas tout. En effet, l’utilisateur peut compléter la carte lui-même pour indiquer si un lieu qu’il a visité est accessible ou non. C’est ainsi que 10 000 contributions ont été postées sur le site et sur l’application depuis leur création.

Les commerçants s’abonnent

Si l’application est gratuite pour les utilisateurs, les commerces souhaitant apparaître officiellement sur l’application peuvent souscrire à un abonnement annuel. Un moyen pour eux d’informer leurs clients de leur accessibilité..

Le handicap physique

L’Insee estime qu’en France, 13,4 % des 12 millions de Français handicapés souffrent d’une déficience motrice, soit 1,6 million de personnes. De 2 à 3 % de la population se déplacet en fauteuil roulant.

Un décret et un arrêté publiés en 2017 prévoient que « l’exploitant de tout établissement recevant du public élabore le registre public d’accessibilité prévu à l’article L111-7-3. Celui-ci précise les dispositions prises pour permettre à tous, notamment aux personnes handicapées, quel que soit leur handicap, de bénéficier des prestations en vue desquelles cet établissement a été conçu ».

Au 31 décembre 2016, 1,1 ­million de personnes étaient allocataires de l’Allocation aux adultes handicapés (AAH), 255 000 personnes étaient bénéficiaires de l’Allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH).

Nos autres articles :