Les normes d’Accessibilité pour les hôtels

normes d'Accessibilité

Tous les établissements accueillant du public disposant d’hébergement doivent être équipés de chambres adaptées et accessibles pour des personnes handicapées ou à mobilité réduite. Voici les normes en vigueur pour les hôtels.

 

L’accès

Le premier aménagement consiste à Installer une rampe d’accès.

Puis, il conviendra de créer un chemin spécifique de type bande d’aide à l’orientation pour guider les personnes malvoyantes vers l’accueil de l’établissement. Si l’entrée principale ne peut être adaptée, un accès secondaire devra être envisagé.

L’accueil des personnes à mobilité réduite

L’accueil de l’établissement devra répondre à plusieurs critères:

– Hauteur maximale de 0,80m
– vide en partie inférieure d’au moins 0,30m de profondeur
– 0,60 m de largeur
– 0,70 m de hauteur pour permettre le passage des genoux.

De plus, toutes les prestations proposées à l’accueil de l’hôtel (présentoirs de flyers, catalogues…) doivent être accessibles aux personnes en position « debout » comme « assis », ces présentoirs devront donc être placés à une hauteur comprise entre 0,90 et 1,30 m.

Les chambres

Le nombre minimal de chambres adaptées aux personnes en fauteuil roulant est défini de la façon suivante :

– au moins 1 chambre aménagée si il y a moins de 21 chambres.
– au moins 2 chambres aménagée si l’hôtel compte de 21 à 50 chambres.
– 1 chambre supplémentaire par tranche de 50 chambres au-delà de 50.
– Il n’y a aucune obligation de chambre adaptée pour les hôtels de moins de 10 chambres dont aucune n’est située au rez-de-chaussée ou en étage desservies par un ascenseur.           

 

                                  

La chambre doit respecter les caractéristiques suivantes :

Les chambres adaptées aux personnes à mobilité réduite sont réparties entre les différents étages desservis par ascenseur.

– Elle doit comporter un espace de manœuvre d’un diamètre de 1,50m, hors du débattement de la porte (dont la largeur est de 0,90m).
– Cas N°1 : Elle comporte un passage d’au moins 0,90m sur les 2 grands cotés du lit et passage de 1,20m sur le petit côté du lit.
– Cas N°2 : Elle comporte un passage d’au moins 1,20m sur les 2 grands cotés du lit et un passage de 0,90m sur le petit côté du lit.
– L’espace de manœuvre peut chevaucher un ou plusieurs espaces de passage sur les côtés du lit.
– Le plan de couchage est situé entre 0,40 m et 0,50 m du sol. Les dimensions sont de 1,40 x 1,90 m pour un lit double ou 0,90 x 1,90 m pour un lit simple.

Lorsqu’il y a une salle de bain dans ces chambres, celle-ci doit être accessible et aménagée pour les personnes à mobilité réduite.

 

Si les chambres ne comportent pas de salle d’eau et s’il existe une salle d’eau d’étage, celle-ci doit être accessible et aménagée pour les personnes à mobilité réduite.

Lorsque ces chambres comportent un WC, celui-ci doit être accessible et aménagé pour PMR.

La salle de bain doit comporter :

– Un espace de manœuvre avec demi-tour de 150 cm
– Un espace d’usage de 1,30 x 0,80 m situé latéralement par rapport à la cuvette
– Un lave main à une hauteur de 0,85 m maximum
– Un toilette à une hauteur de 0,45 m (0,50 m abattant compris)
– Une barre d’appui coudée ou droite (0,70 à 0,80 m)
– Tous les équipements (savons, sèche-mains, papier toilette…) doivent être à une hauteur maximum de 1.30 m
– Une douche accessible équipée de barres d’appui avec possibilité de demi-tour

Je désire aménager mon établissement
Nos autres articles :